• shakertelecom

  • shakeretapecontrat

  • 1
  • 2

Comment bien comprendre

biencomprendre

Le secteur des télécommunications connaît des évolutions profondes et rapides sous l'effet conjugué de la convergence télécom – Internet –multimédia, des innovations technologiques continuelles, de l'accélération des attentes du marché et des réglementations.

Avec des professionnels dédiés qui possèdent une compréhension fine du secteur, Valesys est au centre des préoccupations des grands acteurs de ce marché et des besoins PME.
Ces dernières années, le développement d'un Internet à Très Haut Débit avec l'amélioration des infrastructures LAN et WAN pour les entreprises s'est traduit par la migration d'une téléphonie dite traditionnelle à une téléphonie IP.
Le catalogue des installateurs et intégrateurs de téléphonie a donc commencé à évoluer en conséquence.
 
Tout d'abord, les PABX traditionnels se sont dotés de cartes spécifiques ou ont été complétés par des passerelles VoIP afin de se connecter à un réseau de type IP (permettant au PABX ou à l'IPPBX d'accéder au réseau haut débit ou au réseau privé d'un opérateur).
L'objectif était d'avoir la gratuité des appels téléphoniques inter-sites pour les entreprises multi-sites et de bénéficier de tarifs avantageux sur les communications téléphoniques avec l'apparition d'offres de type SIP Trunk chez les Opérateurs (alternatifs principalement).
Cette première évolution concerne principalement la technologie réseau utilisée pour le transport de la voix (dite VoIP) en dehors du réseau local de l'entreprise dans un but de bénéfice tarifaire, et non la richesse des fonctionnalités fournies (on parle alors plutôt de ToIP).
Couplé à l'immaturité initiale des équipements et des acteurs, cette approche a contribué à donner une première image « low cost » et bas de gamme aux premières solutions VoIP.
 
Aujourd'hui, après les grandes entreprises, les PME sont à leur tour en train d'adopter progressivement les solutions de communications unifiées.
Il faut dire que de nombreux facteurs liés aux modes de fonctionnement des entreprises (organisation en mode projet, délinéarisation des temps de travail, éclatement géographique des équipes, mobilité des collaborateurs...) jouent en faveur de leur utilisation.
Pour autant, des freins de différentes natures retardent encore l'adoption massive de ces solutions.